Choisir des aliments bons pour la santé et la planète

En faisant tes courses, tu peux faire des choix éclairés grâce à nos 7 critères. Ils t'aident à voir plus large et à éviter les débats prises de tête. En gardant en tête qu'un aliment durable respecte tous les critères, tu peux te concentrer sur ceux que tu peux adopter dès maintenant, sans culpabilité, en faisant de ton mieux !

Quand tu auras enfilé ton tablier, tu pourras changer la composition de ton assiette pour la rendre écologique.

Les "7 critères" est un outil de nos amis de Rencontre des Continents.

1. Brut et naturel: pas ou peu transformé

Consommer des aliments ultra-transformés comme les snacks, boissons sucrées, plats préparés, biscuits et céréales sucrées augmente le risque de maladies comme le cancer, l'hypertension, le diabète et l'obésité. Leur fabrication a également un impact négatif sur l'environnement.

Pour une alimentation plus saine, c’est mieux de choisir des aliments proches de leur forme d'origine, comme le riz complet, les flocons d'avoine et les légumineuses. Et pour les aliments transformés tels que le sucre et la farine, choisir leur version "complète", meilleure pour la santé, car ils conservent leurs nutriments.

2. Biologique: cultivé sans produits chimiques

Le label "bio" signifie que les aliments ont été cultivés sans engrais ou pesticides chimiques, Ils n'ont pas été non plus génétiquement modifiés et les normes bio sont plus strictes pour le bien-être des animaux.

Les aliments bio soient généralement plus chers en raison de rendements plus faibles et de coûts de distribution plus élevés, mais ils sont meilleurs pour l'environnement et la santé.

3. Frais et de saison: naturellement mûr là où il pousse

Manger frais et de saison signifie consommer les aliments qui sont naturellement mûrs là où ils sont cultivés. Par exemple, en Belgique, les tomates poussent en été et non en hiver. Les produits de saison sont plus nutritifs, moins chers, et répondent aux besoins de notre corps tout au long de l'année, par exemple les concombres et les tomates nous apportent de l’eau en été, et les choux nous apportent de la vitamine C en hiver. Les fromages, la viande et le poisson varient également selon les saisons.

4. Local: produit le plus proche de chez nous

Manger local, c'est choisir des aliments produits à proximité de chez soi. Les produits locaux nécessitent moins de transport, soutiennent l'économie et l'agriculture de ta région. De plus, ils sont souvent plus frais, plus nutritifs et moins chers.

5. Paysan: cultivé en respectant la vie du sol et les richesses de la nature

Les paysans s’adaptent à la nature, ils ne forcent pas la nature à s’adapter aux techniques modernes. Leurs exploitations agricoles sont souvent familiales et de petite taille. Les paysans produisent des aliments pour la consommation locale, ils contribuent à la sécurité alimentaire des communautés locale. Ils protègent l'environnement et la biodiversité en utilisant des semences locales adaptées au climat et des techniques de culture respectueuses de l'environnement. 70% de la nourriture produite provient des exploitations paysannes, ce qui montre leur rôle important dans l'alimentation mondiale.

6. Éthique: produit dans des conditions respectueuses des hommes et des animaux

Certains aliments sont produits de manière injuste: les producteurs ne sont pas suffisamment payés pour leur travail, ce qui rend leur vie difficile. Les travailleurs agricoles travaillent parfois de longues heures dans des conditions difficiles pour un salaire de misère.

Les humains ne sont pas les seuls à être maltraités, les animaux d’élevages industriels vivent dans des conditions où ils subissent des violences physiques et psychiques.

Manger de manière éthique signifie privilégier des aliments produits dans des conditions respectueuses envers les humains et les animaux.

7. Sobre: qui assure un partage équitable des ressources pour les humains et la nature

Sobre, c’est tout d’abord manger moins en quantité et se contenter du nécessaire pour couvrir les besoins en protéines, énergie et vitamines. C’est aussi choisir des aliments qui demandent peu de ressources pour être produits: il faut beaucoup plus de ressources pour produire des produits d’origine animale comme la viande, le poisson, les œufs et le lait que pour produire des produits végétaux comme les céréales, légumes et légumineuses.

Sobre, c’est aussi être attentif aux déchets, aux emballages et au gaspillage alimentaire. Acheter en vrac permet d’acheter la juste quantité d’aliments pour éviter de les jeter à la poubelle et réutiliser les restes est un bon moyen de diminuer le gaspillage alimentaire.

Des liens pour aller plus loin